Angel-Forum rpg

AngelRPG, saison 5!!(Saison 10 d'Angel et saison 13 de Buffy)---Thème: Saison 5, par Illyria
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre sur les toits... (Janus)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre sur les toits... (Janus)   Lun 26 Avr - 12:49


    16h

    Saiga s'appuya contre la rambarde de la porte-fenêtre ouvrant sur la terrasse de la morgue et donnant en hauteur sur une cour fermée en contre bas. Saiga fumait sa cigarette tout en observant les murs noirs aux fenêtres "aveugles" encadrant cette cour. C'était le seul point de vue extérieur laissé de la morgue... on pouvait voir un morceau de ciel bleu pure en levant la tête.... Mais le regard de Saiga retourna vers la cours fermée, formant une sorte de cuvette obscure au fond de laquelle tournait en rond une silhouette masculine et éthérée...

    ---------------------------------------------------

    *... la maison... la maison... Maman m'attend....*


    L'Esprit interrompit sa ronde. Une silhouette inconnue lui barrait désormais le chemin. Les yeux sans reflet de l'esprit se tourna vers l'inconnu...

    *Maman m'attend Monsieur...*

    ----------------------------------------------------

    Le temps d'un battement de cil, comme descendant un escalier invisible et n'existant que pour lui. Saiga se retrouva au centre de la cour. Il se plaça de telle sorte qu'il interrompit la ronde macabre et sans fin de l'esprit. Malgré la mort qui altérait les visages, il reconnut celui de l'adolescent de 13 ans poussé sous un bus le matin même, et dont le corps reposait dans une caisse froide de la morgue...

    *Maman m'attend monsieur... Elle est toujours inquiète quand je suis en retard...*

    C'était la dernière pensée que le malheureux avait emporté dans la mort. C'était aussi le dernier lien avec la vie...
    Et Saiga... de sa voix douce et pénétrante...

    Elle n'est plus inquiète désormais...

    Un frisson de doute puis de soulagement traversa la silhouette fantomatique...

    *Vous croyez monsieur? J'avais promis de rentrer, mais je ne trouve plus le chemin... je crois que j'ai oublié... ma route*

    Saiga sourit doucement... L'esprit avait encore la nostalgie de cette terre si humaine... mais bientôt son existence humaine ressemblerait à un rêve qu'il allait finir par oublier...

    *Qui êtes-vous Monsieur...?...*

    Saiga se dit qu'il n'avait à inquiéter une âme si sensible... Autant être simple...

    Dis-toi que je suis ton protecteur personnel.

    Puis il détacha simplement un collier de son cou ou pendait un Omamori rouge sang. L'objet magique était insensible sur sa personne mais il avait la vertu de calmer les âmes inquiètes... et c'était toujours un gain de temps...

    Es-tu prêt à me suivre..?

    L'esprit acquiesça lentement... Saiga lui sourit...

    L'Entre-Monde possède une infinité de porte...

    L'Esprit se laissa aller à sa déprime sinistre...

    *Mais il faut des clés...*

    Saiga partit d'un grand rire...

    Bien observé... Je vais t'apprendre une vérité... Il n'y a pas de clés... Je suis La Clé...

    ... il allait rajouter
    "Il y a autant de clés pour passer les Portes que de membres de ma Famille..."
    ... mais inutile de troubler une âme en transition avec des futilités... Il marcha vers une porte condamnée qui ouvrait autrefois sur les caves... La porte scellée par les ouvriers s'ouvrit comme si elle avait été posée la veille...

    Une grande obscurité y régnait... Quelques lumières ressemblant à des lucioles s'y balançaient... Il tendit la main...

    Suis-moi petit...

    Il sentit le froid de la Mort le toucher... Comme tous les Vivants, il se sentit écœurer mais cela n'apparut pas sur son visage... Il entra dans les ténèbres pour sauter de lumière en lumière, en trainant l'âme très lourde derrière lui...

    --------------------------------------------------------------------

    16h01

    Une porte s'ouvrit sur les toits de l'hôpital. Elle était condamné depuis trente ans... mais elle s'ouvrit sans bruit et sans problème. Quand elle se referma, de nouveau condamnée... une porte-fantôme...

    Saiga sourit les yeux fermés, en étirant les bras au soleil comme un félin... puis une ombre voila le soleil... Et sans ouvrir les yeux, il sut que "Celui Qui Arrivait" n'était pas humain

    "Dieu... ou Diable?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Mar 27 Avr - 9:56

    Janus avait longuement méditer depuis qu'il s'était réveiller nu sous l'Arc portant son nom en Italie, il lui avait fallut un certain temps pour rallier les États-Unis sous la forme d'un requin et de l'ouest la survolé en entier sous la forme d'un aigle. Cela lui avait pleinement laisser le temps de méditer la situation, le monde avait changer, les humains avaient évolué, il c'était faite à certaines de leurs nouvelles technologies, mais d'autres l'insupportait déjà. Il avait dut plusieurs fois changer d'apparence son armure, ces glaives, ses dagues et sa coupe n'étant plus tellement à la «mode». Mais il cherchait maintenant une présence amical. Janus était assis sur un banc de l'Angelus-Rosedale Cemetery, il était tellement immobile parmi les tombe, tellement morts parmi les morts, que par moment un oiselet venait à s'égarer sur son épaule. Janus finit par sentir une présence «ami», ce qui était difficile sur les millions d'êtres que comptait Los Angeles et sur les dégâts que le Cercle d'Erebus avait fait à ses pouvoir. Il se redressait et son sobre costume noir disparut, changeant en sa puissance armure noir, lui disparaissant dans une explosion de lumière. Il apparut soleil dans le dos et s'avança vers la présence qu'il avait avait ressenti, qui s'adressa à lui et lui posa une question que d'autre aurait sut mal prendre. Mais lui prit un léger sourire et s'écartant du chemin du soleil il s'avança et toujours avec un léger sourire en coin répondit calmement:

    «C'est question stupide... Il n'y aucune différence entre Dieu ou le Diable, uniquement que Dieu agit sous couvert de bonnes intentions.»

    Il regarda Saiga de haut en bas et demeura silencieux. Il toujours apprécier les Shinigamis, maintenant l'équilibre dans les âmes et jugeant de qui mérite le Paradis et qui mérite l'Enfer, des juges des âmes. Cependant, le fait que Izanagi était devenu un Shinigami, une sous-espèce de dieu le perturbait assez. Les Kamis après tout étaient les piliers du monde et les Shinigamis en étaient les fossoyeurs, enfin cela résumait très simplement la situation. Mais c'était déjà remarquablement bien qu'il soit en vie, tout le monde l'avait crut mort, c'était une goutte d'espoir pour les autres dieux disparut. Cependant, sa mémoire devait être altérer.

    «Tu ne te souviens pas de tout? Ta mémoire t'échappes?»


    Il se planta devant lui et dit calmement:

    «Mon visage te dis-t-il quelques choses ou tu ne t'en souviens pas le moins du monde?»

    Janus devait testé l'étendu de sa mémoire Nout avait jadis perdu la tête quand après avoir perdu la mémoire les autres dieux se son hâté à son chevet pour lui raconter se qu'elle avait fait et vécu dans avant son accident. Le fait étant qu'elle était devenu tellement folle que Apophis l'avait tué, Ra enfin Janus avait toujours adoré la direct franchise des actions d'Apophis, même si se dernier le haïssait, il ne s'en cachait pas... Enfin on ne pouvait pas savoir qu'elle effet cela aurait eut sur un Kami. Il pencha la tête sur le côté passant la main dans son bouc et ouvrant grand les yeux comme s'il attendait une réaction autre verbal, un geste, un rictus, n'importe quoi peut-être même une pensée furtive s'échappant de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Mer 28 Avr - 20:22


    Saiga sortit une cigarette d'un paquet perdu dans le fond de l'une de ses poches. Il avait découvert cette désagréable habitude de griller un paquet et son corps très humain adorait ce passe-temps. Alors il prit le temps d'en allumer une... Il ne sentait aucune pression émanant de cet inconnu avare de parole ... Cet inconnu était hautement dangereux et comme tout ceux qui étaient réelement puissants, il parlait avec calme...

    Saiga se donna le temps de réfléchir à ses propres paroles... *Dieu ou Diable* C'était juste une formulation... Il haussa les épaules tout en expirant quelques bouffées...

    Dieu ou Diable... Aucune importance... De toute façon, ce ne sera jamais l'un sans l'autre... C'est la Lumière qui fait naitre les Ténèbres...

    Il rit en s'écoutant parler... Il ne pensait pas philosopher sur un toit avec... quoi déjà..? Visiblement un être divin le connaissant visiblement. Ce visage occidental tourné vers lui ne lui disait cependant rien... mais avec un minimum d'attention de sa part, il pouvait percevoir une infinité d'autres visages plus anciens derrière son "masque" occidental... un "masque" tout compte fait assez quelconque...

    Votre visage ne me dit absolument rien... je l'avoue

    Il prit le parti de la vérité... simplement pour gagner du temps...

    ... mais ma mémoire commence seulement à ma dernière naissance... nous avons du nous croiser dans une autre vie...


    Il ne ressentait rien de particulier... ni agressivité, ni haine, ni hostilité, ni amitié... peut-être simplement de la curiosité. Après tout, il n'avait pas croisé d'êtres divins dans cette vie... Il avait même cru que les dieux avaient déserté cette terre...

    J'avoue ne pas souvenir de ce que j'étais avant...

    Il eut un sourire... et jeta sa cigarette au loin

    Je suppose qu'il y a un temps pour chaque chose... Je ne suis pas pressé de savoir... Je découvrirais bien assez tôt, quand le temps sera venu...

    Puis il observa le visage de l'occidental. Ce dernier avait une expression rappelant une statue de cire ou un prisonnier... Et Saiga pouvait sentir comme l'odeur d'une prison ou d'un charme quelconque accroché à l'Aura de l'inconnu...

    Je parie sur le fait que vous êtes un peu perdu...

    Il appuya sur le "un peu"... Inutile d'être trop ironique. Saiga pouvait être très désagréable, mais seulement si on prenait le temps de le connaitre...

    car même avec toute votre mémoire, vous êtes plus coincé que moi ici bas...?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Jeu 29 Avr - 9:57

    Janus laissa fureté son esprit dans l'esprit de Saiga, enfin plutôt son empathie pour en plus de saisir la couverture des mots en saisir chaque pages, avec les émotions qui l'accompagnait. Il y a une émotion qui caractérisait les propos du Shiningami, la Curiosité. C'était pas la plus noble des émotions, voir même un émotion pernicieuse, trouble, mais qui était obligatoire pour aborder le chemin de la sagesse, car sans curiosité point de méditation. Il resta muet pendant que Saiga parler écoutant passivement, paisiblement et tranquillement. Il le regarda fumant, jetant sa cigarette comme un parfait humain, même si Janus savait qu'il était bien plus qu'un humain. L'apparence du de Janus se flouta, il s'allongea en un grand homme d'origine japonaise, une barbe courte et épaisse noire, de long cheveux noire le tout parsemé de poil blanc, une longue robe fil d'or lumineuse au soleil. A la taille une ceinture d'or massif coupé son corps, une épée au manche d'or fixé à la ceinture. Sous cette apparence asiatique, il ne ressemblait plus au même personnage... Il lui sourit imposant et musclé disant d'une voix forte:

    «Et là, je te rappelle quelqu'un?»

    Il reprit son apparence de départ même du haut de son mètre quatre-cinq elle était moins imposante que son apparence de divinité japonaise. Il se contenta d'une moue en s'appuyant dos sur la rambarde et ajoutant simplement:

    «Takami Musubi, époux d'Amaterasu O mi kami et membre la Trinité des dieux du Chaos Primordial sous le nom de Takami-musuhi. Je fis partie de votre vie, mon cher ami et je suis appeler à en faire à nouveau partie....»

    Il demeura silencieux, son armure noire n'avait pas la splendeur de sa robe de fil d'or, mais cela avait au moi le mérite de moins briller à lumière du soleil californien. Il demeura silencieux, méditant les deux dernière phrases auxquelles il n'avait pas répondu. Méditatif, un de ses sourcils le gauche pour être précis se darda comme un cobra prêt à bondir sur sa proie, l'espace d'un instant, l'expression d'une pensée fugace effleurant son esprit. Il se tut et dit:

    «Je ne sais même pas si vous savait qui est Amaterasu...»

    Il eut un léger rire cristallin avant de reprendre:


    «Enfin vous vous en souviendrez en temps utile comme du reste. Le Temps, un dieu pour certain, une entité à par entière pour d'autre, mais la seule chose sur laquelle personne n'a de prise pour tous. Votre mémoire, mon cher ami reviendra en temps utile...»


    Il tourna son regard vers celui du Shinigami et d'un regard sombre dit:

    «Coincé sur Terre? Quelles sottise que de dire cela? Je n'ai pas était aussi libre depuis quatre mille huit cent milliard d'années d'emprisonnement... Mais il cependant vrai que je retournais aux miens et qu'avec eux j'explorerais l'infinni, il est donc inutile de vouloir cerner mon aura, Shinigami, je n'en ai pas. Je ne suis pas de cette dimension et je n'ai aucune existence dans les deux autres que côtoie que tu appelles, Enfer et Paradis, que j'appelle: «Deux routes pour un même chemin»....»

    Il eut un petit sourire sourire narquois le toisant de haut avec une arrogance toute divine, mais cela il le savait n'impressionner pas le jeune Shinigami, car inconsciemment il avait la manière d'agir et des réflexions dignes de son rang, digne d'un vrai Kami. Janus avait eut peur avant de l'entendre tenter de le prendre à contrepied de haut, que tout de l'ancien Dieu qui sommeillait en lui ne soit disparu, qu'il ne soit qu'un Shinigami qui cherchait à se faire Kami, mais non c'était un Kami qui était coincer dans le corps d'un Shinigami. Triste et rassurant en même temps, mais le Dieu était toujours là dormant. Janus se contenta de d'ajouter:

    «Dans ce siècle, tu peut m'appeler Janus. Et je ne cherchais pas a comparer celui de nous deux qui le plus perdu depuis la dernière fois que l'on c'est vu...»

    Il faisait pas seulement référence aux pouvoirs que l'ancien Kami n'avait plus, mais aussi à sa concubine disparut et bien-sûr au fait qu'il n'était plus seigneur de rien du tout... Janus lui avait certes régné sur le monde, mais l'avait délégué à sa descendance. Quand à ses épouses, plus était loin de lui, plus il était rassuré, un petit sourire se forma au coin de sa bouche à cette pensée. Et pour ce qui était de ses pouvoirs, le seul facteur inconvenant dans l'équation pour les récupérer désormais était le temps, mais se dernier leur faisait défaut à tout les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Sam 1 Mai - 11:17


    L'inconnu lui offrit temporairement la vision d'un reflet très ancien de leur passé commun... Il se présenta devant lui sous l'apparence d'une divinité Japonaise à l'allure un rien imposante.... Il devait s'agir d'un dieu certainement puissant et très ancien et qui éveillait un vague écho dans sa mémoire endormie...
    puis l'Inconnu revint à son apparence présente.

    Il finit se présenter avec l'emphase coutumière aux divinités. Ces derniers trouvaient toujours naturelle qu'on les reconnaissent pas d'emblée... Saïga sourit devant le chapelet de titres déversés. Il y était indifférent, mais n'en négligeait pas l'importance... Les dieux étaient si susceptibles sous leur apparente sagesse... Et Saïga demeurait persuadé que la divinité devant n'était pas à prendre à la légère...

    *Takami Musubi...*

    Ce nom raisonnait dans sa tête... Il le connaissait... Ce n'était ni un mensonge, ni une manipulation... mais était-ce un ami ou un ennemi...?
    Il haussa les épaules. La question n'était pas encore d'actualité...

    *...faire à nouveau partie ma vie...?*

    Takami Musubi ou Janus... et certainement d'autres noms "cachés"... lui parlait avec un tel sérieux, une telle certitude. Comme si tout était évident... Saïga sourit car personne ne lui imposait sa volonté... même un dieu...

    *... peut-être... Peut-être pas...*

    Appuyé contre la porte pour l'instant condamnée, il reçut de plein fouet le nom d'Amaterasu O mi kami...
    Il n'avait pas pensé à se protéger d'une attaque si vicieuse...
    Un flot de tendresse remonta en lui sans avertissement et submergea son cœur humain. Il fit l'impossible pour se reprendre... Il reconnut ce sentiment qu'il n'avait pas ressentit depuis bien longtemps.
    C'était un amour purement paternel.
    Cette découverte le perturba pendant un bref instant. Il ne perçut aucun visage avec ce nom si féminin. Mais le sentiment d'amour qu'il ressentait n'était pas une illusion. C'était une réalité aussi évidente qu'il existait une terre et un ciel...

    Vous semblez me connaitre... Alors vous m'épargnerez l'ennui d'avoir à me présenter...

    Puis quelque chose le fit tiquer. La mémoire est un filtre capricieux... Et parfois un souvenir dégage comme une mauvaise odeur...

    Quelque chose à traverser mon esprit et me trouble quelque peu... Et je l'avoue... c'est une sensation désagréable...

    Il s'avança de quelque pas tout en relevant la tête... Pendant un bref instant, un reflet dansa dans ses yeux... Un éclat venant de très loin... Et tout en lui souriant...

    Auriez-vous par le passé fait du mal à ma fille?


    Il lui fallut un moment pour gérer ses émotions... Il se savait térriblement vulnérable à cet instant... Il pouvait ouvrir cette porte derrière lui et disparaitre pour parvenir à se reprendre dans un coin obscur de l'Entre Monde... mais fuir n'était pas dans sa nature...

    Mais plus important que votre personne à mes yeux...
    Ou est-elle?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Sam 1 Mai - 12:05

    Janus resta un moment silencieux, calme, distant même. Il prenait presque comme insultant le fait que l'on puisse l'accusé d'avoir fait du mal à Amaterasu, c'était une des rares épouses qu'il avait eu qu'il estimait encore et qui c'était battu pour lui en 476 et même après. Mais malheureusement, il ne savait rien de ce qu'elle était devenu... Il resta stoïque et dit silencieusement:

    «Bannis hors de se monde, je ne sais pas ce qu'il est advenu d'elle, cela l'a fait souffrir, mais ce n'est pas moi qui lui est directement infliger cette douleur... Je ne lui est jamais fait de mal...»


    Il demeura silencieux et dit:

    «Ou est-elle? Je l'ignore, a vrai dire j'ignore même s'il est encore en vie, de nombreux dieux se son entretuer pour le pouvoir... Et une Susanoo était un sale petit arriviste, sans moi j'ignore s'il aura peut le repousser une ultime fois ou le maintenir en cage...»

    Il savait que parlait du fils d'Izanagi ainsi devant la réincarnation de se dernier n'était pas une façon des plus approprier de commencer une relation amical. Mais le fait étant que s'il lui rester encore quelques souvenirs de sa vie passé, il se souviendrais que Susanoo n'était pas le plus recommandable des enfants qu'il est eut, loin de là. Janus demeura silencieux toujours accoudé à sa rambarde face au mortel et dit calmement:

    «Je ne puis qu'avoir des regrets pour ce qui c'est passé, mais cela ne changerais rien, donc autant ne pas avoir de sentiments aussi hypocrite...»

    Il demeura immobile après une réflexion de plusieurs minutes, dit calmement:

    «Vous avez de la chance dans votre malheur... Perdre la majeur partie des ses pouvoirs c'est une chose que je connais. Mais se souvenir de son règne, de son Age d'Or, des instant ou la puissance était aura qui vous entourez et vous pénétrez, c'est encore plus douloureux... Mieux vos ne pas se souvenir de ses pouvoirs perdus et ne plus avoir sa mémoire...»

    Le Cercle d'Erebus aurait peut lui ôter la mémoire, d'ailleurs aurait dut lui ôter la mémoire pour que Janus ne sache jamais quoi cherchait et ne puisse par extension jamais retrouver le Codex. Mais se souvenir de ce qu'il avait était et de ce qu'il était désormais. Ce souvenir des légions de Daîgonns qu'ils contrôler avec lesquelles, ils imposait sur terre comme dans les cieux et même dans les entrailles du monde sa souveraineté. Il était torturé par ses souvenirs hantés par les démons de son passé, certain étant même des membres pour la plupart des membres de sa propre famille. Il redressa la tête vers Saiga et dit d'un ton neutre avec une certaine mélancolie:

    «Parfois, mon jeune ami, ne pas savoir est une bénédiction...»

    Il eut un petit sourire en coin, puis se contenta de croiser les bras et dit:

    «Quelle logique tordu peu vous amenez à penser que j'ai fait du mal à Amaterasu?»

    Il sourit presque a pleine dents s'il n'avait pas eu la bouche fermée, mais c'est vrai Amaterasu était caractériel... Elle aimait peut l'idée devoir partager Janus avec d'autres déesses encore moins des mortelles, sa jalousie était célèbre au-delà même d'Honshu. Mais Amaterasu et lui avait passer un accord et elle avait accepter la vie de son époux en échange du soutien de se dernier. Le seul mal qu'il lui avait fait, ca avait était d'être bannis et séparer d'elle, mais là ce n'était aucunement de sa faute. Il reprit calmement:

    «Vous même et Izanami étiez présent à notre mariage à Takamagahara, le Royaume des Cieux, domaine des dieux japonnais, dont vous nous aviez confier à Ameterasu et moi la garde peut avant votre départ...»

    Il fit silence, pas la peine d'ajouter que là ou Ameterasu avait était nommé reine de Takamagahara, lui en avait était fait Intendant, régent en l'absence d'Ameterasu... Il avait mis plusieurs noms qui pouvait exciter la mémoire de Saiga. Cela pouvait lui rappeler le mariage, les noces... Dix milles soldats de l'Armée du Soleil d'Ameterasu marchant dans le cortège avec dix milles Daîgonns suivant les mariés devant l'autel ou Izanagi et Izanami les avaient unis devant plus de cinq cent dieux et déesse venus du monde entier... Les cerisier en fleur, les Daîgonns qui prenaient leur envole le soir venu pour projeter des boules de feu dans le ciel dans un balais incessant avec l'Armée du Soleil qui projeter des rayons de lumière de toute les couleurs... Cela avait probablement était un des mariages les plus festifs et animé célébrer sur Takamagahara, mais aussi un des plus grandiose. C'était un bon souvenir, Izanagi devait avoir le droit de souvenir de se genre d'évènement, Janus se contenta de sourire et dit:


    «Je ne pense que vous auriez marier votre fille à une personne qu'il lui aurez fait du mal... D'ailleurs c'était un très beau mariage à mon souvenir...»


    Il se tut et jaugea de la réaction du jeune mortel, réincarnation du dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Dim 2 Mai - 12:08

    *Izanami*

    Le nom si féminin traversa son cerveau comme une flèche. L'attaque la plus puissante ne l'aurait pas ébranlé plus violemment que d'entendre ce nom.

    *Izanami*

    Ce nom raisonna dans son âme plus violemment qu'un cri de guerre. Et quelque chose frémit en lui, comme si les fondements même de la terre tremblaient sous ses pieds... mais c'était sans doute qu'une illusion... Un flot de souvenirs remontaient... et menaçait de tout ravager, comme le douceur d'un tsunami...
    Il fit l'effort de volonté le plus violent de sa vie humaine, pour endiguer ce raz de marée... Et pendant un bref, il "vit" ce que décrivait Janus... Le dieu ne mentait pas... Il "voyait" sa fille et la multitude des divinités pour ce mariage, ainsi que sa "femme"... Il distinguait à peine ses traits, mais il n'avait aucun doute sur son identité. Il pourrait la reconnaitre son épouse même aveugle...

    ...Quelque chose lui manquait depuis des temps immémoriaux... Il ressentait un manque... Un peu comme un amputé sent toujours sa jambe après qu'on la lui ait coupé...

    Izanami était "sa jambe coupée", son "membre fantôme" dont la perte vous torture...

    *Susanoo... Mon fils...*

    Ce nom sonnait comme une déclaration de guerre... Il ne distinguait aucun visage à travers le filtre de sa mémoire. Mais il gardait fixé en lui une sensation de colère et de rage rattaché à ce nom.
    Impossible de savoir si il s'agissait de haine ou d'amour... mais une chose était certaine, cette relation Père et Fils était fondée sur une violence véritable.

    Il attendit un instant pour être certain de maitriser sa voix.

    Je ne vais pas aimer ce que je vais dire mais... mais vous ne mentez pas...

    Puis il sourit plus tranquillement...

    Avoir été un dieu, et être ce que je suis à cet instant... me laisse assez indiffèrent... ce qui me manque ne concerne pas un pouvoir divin visiblement capricieux...

    Il aurait voulu parler de sa Famille... il en ressentait un besoin dégoulinant de sentimentalisme...
    mais il était certain que la divinité en face de lui, était en revanche très peu sentimentale. Il le soupçonnait de mépriser amicalement le jeune shinigami devant lui...

    Je suis surpris qu'une divinité s'abaisse à parler à une créature si vaine que moi à cet instant...
    Un dieu aurait-il finalement besoin d'aide ou simplement de compagnie...?
    Mais je peux comprendre
    Car je suis certain d'une chose... L'Éternité m'ennuie....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Dim 2 Mai - 13:20

    Janus demeura silencieux regardant le jeune mortel accusant le coup, sa mémoire n'étant pas restauré. Janus comprenait que certain mots, certaines anecdotes puissent être comme des boulets de canons pour Saiga, mais il était toujours avait été du genre à aller à l'essentiel. Il demeura silencieux le laissant parler, les mots composant la phrase pour dire qu'il disait la vérité semblait presque être comme si on lui glissait de l'or fondu dans la gorge. Il s'appuya a nouveau contre la rambarde et ce contenta de dire silencieusement:

    «Jadis, on était des dizaines de millier de dieux dirigeant se monde et celui d'après, que ce soit l'Enfer ou le Paradis... Maintenant on est plus que quelques dizaine, peut-être un peu plus... Mais cela ne change pas le fond de la chose. Nos Age d'Or est passé, nous avons trépassé, les derniers dieux vivant et leurs réincarnations méritent donc toutes notre attention, pour que notre crépuscule ne soit pas...»

    Il fit silence on pouvait entendre le vent, on eut peut même entendre le soleil resplendir, tant le silence était complet sur le toit de l'Hôpital. Janus regarda la réincarnation du dieu droit dans les yeux et lui dit simplement:

    «Ce n'est pas votre compagnie ou votre aide que je viens quérir ici. Je viens juste, comment dire? Chercher l'espoir de ne voir renaître Izanagi, même si j'ai toute l'éternité pour cela.»

    Il demeura silencieux à nouveau, se redressa de toute sa hauteur, son armure noir était vraiment imposante. L'armure noir de Janus se rapprocha de Saiga, Janus avait une démarche des plus martiales, un pas léger cependant et noble, ses armes étaient toutes en vue. Il resta silencieux, puis il se posa tranquillement à côté de Saiga tranquillement. Et lui dit calmement:

    «C'est dure d'être seul... Vous êtes seul perdu dans l'obscurité qui vous entoure, ma compagnie? Non, moi je n'ai pas besoin de compagnie, mes souvenir me tienne compagnie, mais vous vous n'avez rien sur quoi vous appuyer. Vous marchez dans le noir, sans appuie, sans rien, vous ne savez même pas réellement ce que vous cherchez... Izanami? C'est vague pour vous...»

    Janus apprécier l'ironie de la situation les dieux réincarnés souffraient plus que les dieux au pouvoirs bridés, comme lui... Car, il ne savait pas où aller pour chercher l'autre partie de leurs pouvoirs, l'autre partie d'eux-même. Ils se savaient incomplet, mais en ignoraient la raison: «Les Ignorants sont bénis.», ca dépend de quel point de vue on se place. Janus estimait qu'il avait de la chance dans son malheur, lui il savait comment trouver et s'emparer du Codex d'Erebus, mais Saiga pouvait passer à côté de l'objet de sa quête sans rendre compte. Janus demeura silencieux, un instant et dit:

    «Vous pensez que cela en valait la peine, revenir sur Terre pour perdre ce que vous aviez de plus précieux, en abandonnant une vie immortelle auprès de celle qui était tout pour vous? Et encore maintenant, celle dont le nom brûle vos lèvre?»

    Il se tourna calmement vers Saiga et ajouta calmement:

    «Moi à choisir, j'aurais préféré abandonner ma mission terrestre et garder mes pouvoirs...»


    Janus sourit en coin et ajouta amèrement:


    «Mais comme quoi on a pas toujours le choix...»


    Il demeura silencieux, tranquillement et dit:


    «Au choix et a notre impossibilité d'influer dessus...»


    Il contempla la ville depuis le toi, le monde avait beaucoup changer depuis 476 et les humains avaient fait beaucoup de changement, ils avaient sut évolué et grandir, il avait toujours étaient dégourdis. Même si les humains étaient considéré comme du bétail par beaucoup, Vampire, Démons, Loup-Garous et une multitudes d'autres trucs qui demeurait dans l'ombre. Et jadis les simples esclaves des dieux... Comme quoi les temps changeaient, tout changeaient. C'était une loi universel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   Mar 4 Mai - 9:17

    *...l'espoir de voir renaître Izanagi*

    Ce nom très ancien n'éveillait aucune inquiétude ou peur d'aucune sorte dans le tréfonds de ses souvenirs endormis... Ce ne serait peut-être pas une mauvaise chose si cet Izanagi se "réveillait" après tout... Pourtant, il aimait être et vivre Saiga... cette vie présente était agréable à vivre...
    Son étrange ami parlait de milliers de dieux venus de tous les coins du monde... Il se demandait qui ils étaient venus honorer en priorité... Lui-même ou Janus...?

    Saiga sourit... Après tout, pour se poser ce genre de question... c'est qu'il possédait un minimum d'ego divin...

    Tant de dieux ont existé et se sont déplacés pour un mariage...

    L'image qui se formait dans son esprit l'amusait

    L'univers doit être bien vaste pour avoir permis à tout ces ego divins d'avoir pu coexister si longtemps sans guerre...

    Puis il soupira...

    Il s'interrogerait plus tard sur les origines des guerres divines... Si les dieux étaient un peu à l'image de leur créatures humaines... il n'avait aucune difficulté à imaginer les origines de ces conflits célestes...

    Il se déplaça lentement vers le bord du toit et contempla une rue déserte à plusieurs étages en dessous.

    La nostalgie de ce que j'ai pu être dans une autre époque est à mes yeux totalement pathétique... Cette vie actuelle ne manque d'intérêt pour mon coeur humain...

    Puis il se tourna vers le dieu barbu.

    *Au choix et a notre impossibilité d'influer dessus..*

    Joli formule... et surement terriblement vrai...

    Puis il fit un geste de la main, comme si il chassait quelque chose d'invisible

    ... mais ce n'est pas que je m'ennuie, mais j'ai très envi de me consoler de ma condition d'humain avec de l'alcool

    Il eut un geste vers le contrebas et désignant la ruelle...

    Vous voila, me semble-t-il, un invité forcé ici... Alors autant découvrir les charmes si rares de ce monde... en commençant par un pub...

    Puis il fit ce qu'aucun humain n'aurait fait, à moins de vouloir mourir. Il commença par un pas dans le vide puis un second...
    Il y avait un escalier dans le vide, n'existant rien que pour lui... Il ne regarda pas en arrière. Il verrait bien assez tôt si le dieu barbu était curieux ou non...

    Il sortit de la rue obscure donnant sur une avenue plus large... un Pub forcément tenu par des irlandais faisait l'angle. Saiga en poussa la porte...








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre sur les toits... (Janus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre sur les toits... (Janus)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une simple bagare de comptoir... [pv Janus Elakin]
» Envie d'aller sur les toits?
» Les toits...ne sont pas de bons endroits pour dormir...
» Coucher de soleil depuis les toits
» Course-poursuite sur les toits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Angel-Forum rpg :: Hors-jeu :: Archives :: Saison 3-
Sauter vers: